Le sculpteur Mayrhofer


Au col du Katzenberg (altitude 311 m), en pleine forêt entre Neuwiller et La Petite Pierre, impossible de rater la sculpture de cette tête de Christ couronnée d’épines. D’ailleurs, certains ont même rebaptisé l’endroit en Col de la Tête du Christ.
L’œuvre d’environ 80 cm de hauteur figée dans un rocher est signée Mayrhofer et datée du 20 août 1949. Mais que sait-on au juste de cet artiste ?
Jean Mayrhofer est né en Italie, à Merano, le 27 avril 1903, fils de Blasio et d’Anne Gotsch. Il vint en France et s’établit à Paris où il rencontra sa future femme, Lina Léna Berthe Aron (1911-1991), servante originaire de Neuwiller-lès-Saverne.
Après leur mariage en 1932, le couple séjournait de temps à autre à Neuwiller dans la belle-famille du sculpteur. C’est au cours de ses promenades dans la forêt avoisinante que notre Italien s’adonnait parfois à sa passion en laissant dans la nature des traces de son passage.
Jean Mayrhofer ne connut pas la gloire et sa renommée resta somme toute assez discrète. Il s’éteignit en son domicile parisien le 14 juin 1965, laissant une veuve et un fils, instituteur de son état.

Pour les généalogistes : Lina Léna Berthe Aron (1911-1991) était la fille de Charles Aron (1875-1931) et de Lina Léna Louise Schnell (1889-1965)

Je remercie M. Ernest Beck d’avoir bien voulu mettre ses documents à ma disposition.

MayrhoferDSC03248 - copie

2015 © texte et photo René Reiss (tous droits réservés).
Photo noir et blanc : Jean Mayrhofer et son épouse en 1940.